DÉPARTEMENT VIRTUEL DES RH – RÉCOMPENSES ET RECONNAISSANCE : RÉCOMPENSES POUR ÉTATS DE SERVICE

Récompenses pour états de service – Documents

Département virtuel des RH

Récompenses et reconnaissance

Autres sections

Les programmes de prix pour états de service sont des outils de reconnaissance du travail des employés très populaires dans beaucoup d'organisations. En général, ces programmes reconnaissent le travail de l'employé tous les cinq ans, en commençant à la 5e année de service. Les programmes sont conçus de façon très simple, tant du point de vue du nombre d'années de service récompensées que du type de récompenses offertes.
 
Certaines organisations offrent un cadeau symbolique et une carte pour le 1e anniversaire d'un employé, juste pour reconnaître et fêter ce premier et modeste pas. Dans les environnements de travail où il y a un fort taux de roulement et où il est difficile de garder son personnel, certaines entreprises offrent aussi des récompenses pour la 3e année, puis pour la 5e; l'intervalle reprend ensuite le rythme habituel des 5 ans. La valeur marchande des récompenses augmente généralement de façon régulière à chaque nouveau palier (p.ex, 20 $ pour chaque année de service). Beaucoup de programmes font aussi quelque chose de spécial pour les employés qui ont atteint un anniversaire important, par exemple 25 ans, en organisant une cérémonie spéciale dans l'atelier et un dîner ou un souper au restaurant pour l'employé et son épouse en compagnie du président/propriétaire de l'entreprise.

Il est vrai que ces récompenses ne sont pas gratuites. Mais si elles aident à garder le personnel (et à améliorer le dévouement et le niveau de satisfaction de l'employé), alors le prix qu'elles coûtent n'est rien comparé au coût de remplacer les employés qui partent. Les programmes peuvent être créés et mis en œuvre en interne et beaucoup de fournisseurs extérieurs offrent des programmes structurés. De façon générale, ces programmes extérieurs comprennent tous les documents et les modèles de communications nécessaires.